Tête de Pioche n°8

Janvier 2018

Organisation d'un forum sur les mobilisations citoyennes face à la relance minière

L’organisation d’un forum du 8 au 10 septembre 2017 en Île-de-France sur les mobilisations citoyennes face à la relance minière constituait la dernière partie du projet PACTe engagé par ISF SystExt depuis un an. Afin d’offrir plus de visibilité à la contestation de l’activité minière, la synthèse des enquêtes de terrain réalisées par SystExt en 2017 (en Bretagne, en Lorraine et dans le Limousin) a été présentée. Ces 3 journées ont rassemblé près de 70 personnes, venues de toute la France, mais aussi de pays européens voisins. Cela a notamment facilité les dynamiques entre collectifs et avec d'autres réseaux (nationaux ou internationaux) en permettant des échanges directs et le partage des retours d’expérience. Les participant·e·s ont ainsi pu discuter des différents enjeux de l’expertise locale, des résultats concrets des luttes actuelles/passées et des besoins en accompagnement. Des actes sont en cours de rédaction afin de rendre compte de la richesse de ce forum et des travaux ont été engagés avec la Revue Z.

Le projet Montagne d'or condamné lors du Tribunal International des Droits de la Nature

Les 7 et 8 novembre 2017 s'est tenue la 4ème session du Tribunal International des Droits de la Nature à Bonn, en marge de la COP 23 ; évènement auquel a pu participer un membre d'ISF SystExt. Fondé en 2014, ce Tribunal se base sur la Déclaration Universelle des Droits de la Terre-Mère du sommet de Cochabamba en 2010. Cette année, parmi de nombreux cas étudiés : le cas du projet Montagne d'Or, présenté par Patrick Monier (Maiouri Nature Guyane), Marine Calmet (Nature Rights) et Christophe Pierre (Jeunesse Autochtone de Guyane).

Dans ses conclusions, le Tribunal souligne que le modèle extractiviste global actuel amène inévitablement à des violations des Droits de l'Amazonie et des impacts sur la qualité de vie de tous les êtres vivants qui la composent. Sur le cas Montagne d'Or en particulier, le Tribunal appelle à une suspension immédiate du projet et tiendra l'état français pour responsable de tous les dommages potentiels si le projet était maintenu. Espérons que le gouvernement suivra ces recommandations !

ISF SystExt co-organise une soirée contre le projet Montagne d'Or

Le 20 novembre 2017 s’est tenue à Paris une soirée de mobilisation contre le projet Montagne d’Or, organisée par France Libertés et ISF SystExt. L’objectif était d’échanger et de fournir aux participants les clés de compréhension de ce projet de méga-mine d’or en Guyane et des impacts attendus tant d’un point de vue environnemental, que social et économique. Ainsi étaient présents des militants guyanais et amérindiens comme Nora Stephenson du collectif Or de Question, Patrick Monier de Maiouri Nature Guyane ou encore Alan Joseph de Jeunesse Autochtone de Guyane, mais aussi des associations nationales de soutien de la mobilisation locale telles que France Libertés et WWF.

La soirée s’est ouverte sur un temps collaboratif avec les participants sous forme d’ateliers à thème avant de se poursuivre par l’intervention des collectifs et associations présentes et la présentation de pistes d’action à l’échelle individuelle et collective.

SystExt au colloque “Paroles militantes” à Metz

Le 23 novembre 2017, ISF Systext est intervenu au colloque organisé par le CREM - Université de Lorraine : « Les paroles militantes dans les controverses environnementales : constructions, légitimations, limites ». Il ressemblait sur 3 jours des chercheurs en sciences sociales, spécialisés sur la thématique des controverses environnementales, et mettait en lumière les acteurs et leurs expressions sur des sujets variés, tant géographiquement (du Québec à la Côte d’Ivoire) que thématiquement (de la politisation des conseils de quartiers à l’exploitation des ressources naturelles).

SystExt a présenté les enquêtes effectuées dans plusieurs régions (Lorraine, Bretagne, Limousin) dans le cadre du projet PACTe (Projet d’accompagnement des collectifs dans les territoires). Seule association parmi les chercheurs, nous avons suscité un vif intérêt chez les participants, et de nombreuses questions à la fois sur la nature de nos actions, mais aussi sur nos parcours militants. Un échange très riche ! Voir le programme de l'évènement.

Interview dans l'imprévu : le smartphone, emblème de l'industrie du déchet métallique

En novembre dernier, Thomas DESZPOT, cofondateur et rédacteur en chef de la revue l’imprévu, a contacté ISF SystExt dans le cadre d’une enquête sur les smartphones. Pour cette étude, il s’était notamment basé sur notre outil « Des métaux dans mon smartphone ? » décrivant le contenu métallique « moyen » d’un téléphone. Son enquête, publiée le 8 décembre (et réservée aux abonnés), traite de l’ensemble de la filière, depuis l’extraction des ressources minérales, jusqu’à la gestion des appareils en fin de vie. Elle met en lumière l’opacité des fabricants et de leurs sous-traitants, le manque d’alternatives et l’absence de réglementation réellement contraignante.

L’interview de SystExt a notamment porté sur les caractéristiques des principaux métaux utilisés, en termes de répartition à l’échelle du globe mais aussi de substituabilité. Cependant, l’entretien s’est surtout attaché à détailler la filière minière, de l’extraction du minerai à l’obtention des alliages métalliques. Ceci a permis d’expliquer pourquoi il s’agit d’une véritable « industrie du déchet », à l’origine de pollutions souvent irréversibles.

Crédits photo bannière : Russell Lee, 1946 - domaine public