Présentation de l'association


♦ Qui sommes-nous ?

L'association ISF SystExt (Ingénieurs sans frontières - Systèmes extractifs et Environnements) regroupe des professionnels en activité ayant un intérêt commun pour les systèmes extractifs, en particulier miniers, et des compétences pour s'approprier les problématiques techniques associées à ces activités. Au départ constituée d’ingénieur·e·s géologues et miniers, l’association se veut ouverte à tou·te·s et compte aujourd’hui des membres venus également d’autres disciplines, notamment des sciences et politiques environnementales. Nous concentrons nos activités sur la question des systèmes extractifs, en particulier miniers, et leurs impacts humains, sanitaires, sociaux et environnementaux.

Nous reconnaissons en notre pluridisciplinarité trois intérêts. Elle implique tout d'abord que nous questionnons spontanément les systèmes extractifs dans leur globalité et intégrons en particulier leurs impacts dans notre réflexion. Ensuite, elle signifie que nous avons l'expérience pratique de rendre accessible ce sujet et sa complexité, y compris pour des non spécialistes de la question. Enfin, elle assure un certain esprit critique à nos analyses et, plus globalement, la remise en question permanente d'une certaine « pensée dominante dans la mine ».
Les membres du groupe exerçant dans les systèmes extractifs se voient confrontés à une remise en cause de leurs pratiques professionnelles. Cette situation requiert un engagement fort et volontaire qui représente une richesse pour notre groupe.

ISF SystExt est historiquement une association membre de la fédération Ingénieurs sans frontières (ISF) et tous nos membres adhèrent donc de fait à ses valeurs, et plus spécifiquement à sa charte. Nos deux structures se soutiennent mutuellement, mais les activités et prises de positions défendues indépendamment par ISF SystExt n’engagent que notre association.
Notre engagement dans le cadre d'ISF SystExt est entièrement bénévole et à ce titre totalement affranchi d'un quelconque intérêt financier ou partisan. Les membres de l'association y interviennent en tant qu’individus, sans représenter aucune autre organisation dont ils/elles seraient membres ou salarié·e·s.

♦ Dans quel contexte nous inscrivons-nous ?

Notre analyse des systèmes extractifs et des filières minérales s'appuie sur huit points :
• Les systèmes extractifs et les produits qu’ils génèrent constituent l’une des pierres angulaires de notre modèle de développement mondialisé, capitaliste et libéral.
• L’activité extractive ne constitue que rarement un levier de développement pour les pays et les populations concerné.e.s par son déploiement sur leurs territoires.
• Les filières minérales sont à l’origine d’impacts graves, c’est-à-dire de dommages humains, sanitaires, sociaux, environnementaux, souvent irréversibles.
• La complexité, qui s'exprime par la multiplicité des acteurs et des étapes de transformation des matières premières, et l'opacité de la filière favorisent son fonctionnement actuel.
• Cette complexité et cette opacité entretiennent la faible connaissance qu'ont la société civile et le grand public des systèmes extractifs.
• La puissance économique et financière des filières minérales est principalement détenue par quelques grands acteurs industriels multinationaux, leur assurant une influence politique majeure.
• L'activité extractive, en particulier minière, s'intensifie notamment en termes de taille des exploitations et de nombre de substances exploitées. Cette intensification interroge la capacité des exploitants à maîtriser des impacts potentiels nécessairement amplifiés, ainsi que celle des pouvoirs publics à les encadrer.
• La mobilisation du grand public est un levier de pression puissant sur la filière.

♦ Quelles sont nos ambitions ?

Nous souhaitons participer à la transformation des systèmes extractifs existants ainsi qu'à la réinvention de nos rapports aux matières premières minérales et énergétiques pour tendre vers des modèles respectueux de l’Homme et de l’environnement. Pour cela, ISF SystExt se fixe quatre objectifs à long-terme :
• Permettre à la société civile de s’approprier les caractéristiques des filières minérales et les enjeux associés.
• Promouvoir et participer à un dialogue informé et transparent ainsi qu'à des processus co-décisionnels entre les différents acteurs des filières minérales : les opérateurs, les citoyens, les pouvoirs publics, les médias, etc.
• Accompagner ou réaliser des projets alternatifs, soutenables et respectueux de l’Homme et de l’environnement dans le domaine des filières minérales.
• Favoriser la prise de recul de ses membres et des professionnel.le.s exposé.e.s aux réalités minières par l’information et la formation.

"The Hill" from South Side, Butte, Montana. (1900) par Butte-Silver Bow Public Library (Image sous licence Creative Commons)  Highland Valley Copper Tailings Dam (2010) par Gord McKenna (Image sous licence Creative Commons)   small scale gold mining (2008) par Global Environment Facility (GEF) (Image sous licence Creative Commons)

Crédits photos : "The Hill" from South Side, Butte, Montana (1900) | Par Butte-Silver Bow Public Library, CC BY-NC-ND 2.0 ; Highland Valley Copper Tailings Dam (2010) | Par Gord McKenna, CC BY-NC-ND 2.0 ; Madagascar : small scale gold mining (2013) | Par Global Environment Facility (GEF), CC BY-NC-SA 2.0