Le futur Code minier a vraiment sale mine

10 octobre 2015
ISF SystExt
Suite au départ d'ISF SystExt et de France Nature Environnement de l'initiative Mine Responsable, Eric Serres du journal l'Humanité a pris contact avec notre association pour en savoir plus sur les moteurs de cette décision. L'occasion de rappeler les nombreuses interrogations de nos deux organisations sur la réforme minière actuellement menée en France.
Vestiges miniers à Loos-en-Gohelle (Nord-Pas-de-Calais) [Guillaume Delabarre - 2013 - cc]

Différents points de vue d'ISF SystExt ont ainsi été repris par Eric Serres dans son article, disponible sur le site de l'Humanité au lien suivant.

Extraits, témoignages d'ISF SystExt :

« Avec, en ce moment, la chute des prix des matières premières, on peut même craindre un futur Code des mines au rabais encore plus ouvert à l’industrie afin de compenser le manque à gagner. On a déjà vu cela dans certains pays », ajoute Thibaud Saint-Aubin, d’Ingénieurs sans frontières.

L’autre point dur relève de la gestion de l’après-mines. « L’absence dans le texte de dispositions pour encadrer la fermeture des mines et assurer la prévention des dommages liés à la suite de l’exploitation démontre le peu de considération accordée aux conséquences environnementales et sanitaires » , s’accorde-t-on à penser chez les deux ONG.